La Biennale internationale de la gravure de Sarcelles présente une discipline riche et surprenante dans sa production contemporaine.
Dans le visuel, la noirceur de l’œuvre de Juan Antonio Roda cohabite avec un signe manuscrit d’un jaune franc : élégance, dureté et contemporanéité, la gravure est montrée en tant que médium à la fois traditionnel et contemporain, intrigant.
L’allusion aux annotations manuscrites sur les tirages ainsi qu’un jeu autour du blanc tournant caractéristique des épreuves créent la trame de la maquette du catalogue.


Commanditaire
Ville de Sarcelles

Année
2017

Support réalisé
Visuel de l’édition 2017, catalogue de 108 pages

Projet réalisé au sein de l’atelier Multiple
Back to Top